Vous êtes ici : Accueil
Objectif Groupe I

Bilans d’Amérique !

photo

Comme vous le savez tous, c’est ROYAL DREAM, le champion de la redoutable Ecurie Victoria Dreams qui a été sacré, mettant à mal la suprématie de READY CASH, le privant d’une passe de trois hors norme.

Avant la course, le betting…

A la lecture des cotes, et sans surprise aucune, c’est READY CASH qui avait les faveurs du public, s’élançant à 1.2/1, une cote très basse, mais on ne peut plus logique pour lui qui tentait donc cette magnifique passe de trois et qui avait remporté les deux seules préparatoires auxquelles il avait participé. Derrière lui au betting, c’est le Scandinave MAHARAJAH que l’on retrouvait, avec pour sa part une cote de 4.7/1, une cote qui avait baissé de manière significative au cours de la journée. Là encore, on pouvait s’y attendre, lui qui avait conclu second en 2011 et qui avait laissé une très belle impression en léger retrait dans le prix de Belgique. Venait ensuite le futur vainqueur à la cote de 6.4/1 et RAJA MIRCHI, impressionnant dans le prix Ténor de Baune, à 7.7/1. Cotes logiques et sans très grande surprise avec quatre favoris qui avaient posé de sérieux jalons avant l’épreuve.

La course, un très beau spectacle…

Petit retour sur la course en elle même. Si celle ci aura été limpide pour les deux premiers au terme des 2700 mètres, 2700 mètres parcouru en égalant le record jusque là codétenu par OFFSHORE DREAM et READY CASH, cela n’aura pas été le cas pour tous, et certains entourages avaient de quoi émettre des déceptions. En effet, si le départ aura été donné dans de bonnes conditions, certains y auront compromis leurs chances. Au premier rang de ceux ci, TIEGO D’ETANG, mal parti, THE BEST MADRIK, départ assuré et quelques éléments moins en vue comme QUOUMBA DE GUEZ ou PUNCHY. Si les meilleures chances au départ ont été épargnées, les deux premiers nommés faisaient tout de même parti des très bons troubles fête, et ils ont ensuite montré que cela n’était guère usurpé…
Pendant ce temps, « nos » quatre favoris ont pu bien se placer, MAHARAJAH étant mené de manière très offensive, animant l’épreuve hormis un petit relais rapide avec RAJA MIRCHI. Les « visiteurs » aux avants postes donc, tandis que READY CASH était positionné de manière intéressante et enviable dans le peloton, avec un certain ROYAL DREAM dans son dos, suivi lui même par UN MEC D’HERIPRE, cinquième favori et en pleine épanouissement. La course s’est ensuite déroulée sans fait marquant jusque la fin de la montée où QUARCIO DU CHENE passait à l’attaque, une attaque qui n’allait pas être sans incidence. En effet, la course se décantait alors, READY CASH étant alors décalé et passait à l’attaque de superbe manière, suivi comme son ombre par ROYAL DREAM. Pendant ce temps, UN MEC D’HERIPRE tentait de s’accrocher, au sens propre comme, malheureusement, au figuré, car il allait être très fortement contrarié à QUARCIO DU CHENE, les deux sulkys s’accrochant alors... Relancé, UN MEC D’HERIPRE s’apprêtait alors à aborder la ligne d’arrivée en troisième position, les deux champions ayant pris la large devant, quand un second incident eu lieu, un nouvel accrochage, cette fois entre le même UN MEC D4HERIPRE et RAJA MIRCHI, ces deux là finissant par prendre le galop alors qu’ils pouvaient espérer une place. Petites vagues et quelques victimes de ces incidents, ceux qui s’apprêtaient à venir de l’arrière, notamment ceux qui avaient manqué leur départ, TIEGO D’ETANG et THE BEST MADRIK, mais aussi des éléments comme SAVE THE QUICK ou REVE DE BEYLEV.
En tête, READY CASH et ROYAL DREAM avaient donc pris la poudre d’escampette, mais le suspens était de plus en plus restreint, le cheval mené par J-Ph Dubois possédant d’évidentes ressources dans le sillage de son rival. Et quand on sait sa capacité à changer de vitesse, l’issue ne faisait plus guère de doute, d’autant que l’on voyait bien que F Nivard ne pouvait demander plus au champion de Th Duvaldestin, celui ci étant alors limite d’allures, ce qui valut une enquête, sans conséquences néanmoins.
Derrière, la lutte faisait rage et on finissait vite, MAIN WISE AS, se rappelant à notre bon souvenir pour compléter le podium, devant ROXANA DE BARBRAY, superbe finisseuse, THE BEST MADRIK et TIEGO D’ETANG, tous deux revenus de loin.

Les leçons de la course…

LE duel ROYAL DREAM – READY CASH : on peut certainement assurer sans trop de risque d’erreurs d’affirmer que les deux meilleurs du jour ont pris les deux premières places. On peut dire aussi qu’à partir du moment où J-Ph Dubois était parvenu à prendre le dos de son rival, la balance penchait au fil de la course vers le porteur des couleurs bleue et rouge. Ses capacités de finisseur n’ont pas fait de détail, mais nous attendons maintenant les joutes à venir entre ces deux là.

Les Scandinaves pas à la fête : MAHARAJAH mené de manière extrêmement offensive a été battu, de manière assez nette. Si l’impression avait été excellente dans le Belgique, venir de l’arrière et prendre la direction des opérations n’est pas la même chose. Contre performance ou impossibilité désormais de mener ainsi à ce niveau, il n’en demeure pas moins que c’est bien grâce à lui que la course fut aussi sélective. RAJA MIRCHI, pour sa part, n’a pas vraiment eu ses aises dans le sillage du précité, puis ensuite en s’accrochant avec UN MEC D’HERIPRE lorsqu’il a trouvé l’ouverture. Ceci dit, il a tout de même montré qu’il faudrait désormais compter avec lui à un très bon niveau, possédant un potentiel certain. Quant au brillant QUARCIO DU CHENE, sa tâche n’était pas simple, et son pilote se sera au final illustré par l’incident qui aura fait perdre du temps à M Abrivard…

Les regrets : à ce chapitre, la palme va revenir indéniablement à TIEGO D’ETANG. Perdant environ une bonne vingtaine de mètres en partant, il est parvenu à revenir finir de superbe manière en retrait. Excellente performance que la sienne, il confirmait sa grande classe, une classe pouvant certainement lui permettre de viser les plus grandes courses, et ce dans les deux disciplines, lui pour qui le Cornulier ne s’était pas bien passé non plus… L’effort de THE BEST MADRIK fut également à noter, lui dont la forme pouvait apparaître comme douteuse. Troisième l’an passé, cinquième cette année avec un déroulement de course peu favorable, c’est excellent. Regrets également bien sûr avec le 4 ans UN MEC D’HERIPRE dont nous avons déjà parlé des malheurs. Certes, il aurait eu bien du mal à mettre en doute la suprématie des deux premiers, mais il aurait certainement pris la troisième place. Encore tout jeune, il trouvera rapidement l’occasion de trouver une compensation.

On ne l’attendait pas : Excellente, ROXANA DE BARBRAY le fut. Seconde du prix de Belgique, beaucoup doutaient de sa capacité à briller et confirmer dans le prix d’Amérique. Hors elle a su finir une fois de plus extrêmement vite. Quatrième, il est toujours extrêmement appréciable de retrouver des juments comme elles qui ont su gravir les échelons, à leur rythme, pour au final figurer parmi les meilleurs éléments de l’hexagone. Cette prestation mérite à elle seule ces quelques lignes.

2005-2007, les générations dorées du trotting français : ROYAL DREAM, READY CASH, ROXANA DE BARBRAY, sans oublier RAPIDE LEBEL ou ROXANE GRIFF ? décevante cet hiver mais seconde l’an passé, les « R » sont splendides, mais les « T » le sont tout autant. Avec THE BEST MADRIK, TIMOKO, dont nous n’avons pas parlé ici mais qui fournit une belle course de nouveau, sixième, et TIEGO D’ETANG, la « brochette » est admirable et n’a pas fini de faire parler d’elle, ceux ci n’étant âgés que de 6 ans. Que dire, si ce n’est qu’actuellement ils éclipsent les autres promotions, seul UN MEC D’HERIPRE parmi les français semblant pouvoir venir les troubler. En plus, il y en a d’autres qui viennent derrière, comme l’une des révélations du meeting, TRIODE DE FELLIERE…

La suite des événements !

ROYAL DREAM : direction le prix de France très certainement, même si rien n’est officiel, lui qui en est le tenant du titre. S’il va sur le prix de Paris, il devra rendre la distance suite à cette victoire, ce qui est très peu probable.

READY CASH : prix de France sans contre temps de dernière heure. N’ayant que trois courses à son actif durant cet hiver, il possède la fraîcheur suffisante pour le voir fournir son maximum.

MAIN WISE AS : décevant depuis le début du meeting, assez fortement même, il a remontré son bon visage cette fois, prenant une belle place. Certes, il a bénéficié d’un bon parcours, mais il sera sur le prix de France sur un parcours à son entière convenance, lui qui possède beaucoup de vitesse.

TIEGO D’ETANG : pas de prix de France pour le pensionnaire de Ch Bigeon. Quoi de plus logique pour lui qui avait déjà couru dans le Cornulier une semaine avant l’Amérique. Nous le retrouverons dans le prix de Paris, sur un parcours où il pourra faire parler sa tenue.

TIMOKO : sixième, la course ne s’est pas forcément déroulée au mieux, mais il fournit une bonne valeur. Prix de France également.

ROXANE GRIFF : seconde l’an passé, c’est la grande déception de l’hiver. Les échecs de ce modèle de régularité sont trop nets pour être exacts. Meeting terminé, son entourage va tenter de trouver « ce qui cloche »…

ROXANA DE BARBRAY : meilleure que jamais, son entourage aurait tord de ne pas en profiter. Jument de tenue, le prix de France ne sera pas pour elle, mais elle sera au départ du prix de Paris, sur un parcours qui lui conviendra parfaitement.

UN MEC D’HERIPRE, RAJA MIRCHI, MAHARAJAH : décisions dans les jours à venir. Le premier nommé pourrait revenir face à ses contemporains, tandis que le dernier nommé a vraiment déçu son entourage, programme en suspens pour lui. RAJA MIRCHI pourrait être revu cet hiver, ce qui serait très intéressant.

Meeting 2010-2011 : ILS ONT FAIT LE SPECTACLE !

photo

Samedi 5 mars le rideau est tombé sur le meeting d’hiver de Vincennes 2010-2011, un meeting du plus bel acabit au niveau sportif et dominé dans plusieurs catégories par de grands champions qui, pour certains, laisseront assurément leur trace dans l’Histoire du Trot. Retour sur les chevaux qui nous auront faut vibrer durant ces quatre derniers mois de compétitions.

TOUTES GENERATIONS ATTELE
Si deux trotteurs ont assurément marqué cet hiver, il s’agit sans contestation possible de READY CASH et de MAHARAJAH. Aucune surprise donc de le retrouver aux deux premières places de ce classement aux gains pour les épreuves disputées au trot attelé, ces deux là s’étant classé, dans cet ordre aux deux premières places des deux plus grandes épreuves pour l’élite, les prix d’Amérique et de France. Passé dans les boxs de Th Duvaldestin en début de meeting, READY CASH est parvenu au cours de cet exercice à franchir le dernier palier qui le séparait des « trotteurs de légende », signant donc le fameux doublé et s’imposant à cinq reprises lors de ses sept prestations, ses deux uniques défaites ayant eu lieu sur faute. A 6 ans, c’est un contemporains, le suédois MAHARAJAH qui lui aura offert la meilleure réplique, se montrant en tout point excellent et assumant à chaque fois ses responsabilités, obtenant deux succès et deux secondes places, et quelles secondes places en quatre parcours à Vincennes, clôturant son meeting par une indiscutable victoire dans le prix de Paris, profitant de l’absence de son grand rival dans celui ci. La jeunesse se place sur la troisième place sur podium avec le 4 ans TIMOKO, dont nous reparlerons plus bas.

Nom * Gains Pris * Courses Courues * Victoires * Places
Ready Cash * 870 000 * 7 * 5 * 0
Maharajah * 585 000 * 4 * 2 * 2
Timoko * 377 500 * 5 * 4 * 1
Rapide Lebel * 265 000 * 4 * 4 * 0
Renora * 230 930 * 8 * 5 * 2
Olga du Biwetz * 227 000 * 5 * 1 * 2
The Lovely Gwen * 202 500 * 5 * 2 * 2
Severino * 197 200 * 7 * 2 * 0
Torino d'Auvillier * 194 800 * 7 * 1 * 4
Trotting Race * 184 750 * 9 * 4 * 3

TOUTES GENERATIONS MONTE
A l’honneur, et sans réelle surprise, dans cette catégorie nous retrouverons les deux juments qui ont pris les deux premières places dans le prix de Cornulier : OLGA DU BIWETZ et PRISCILLA BLUE. Sur la plus haute marche du podium, la lauréate, la polyvalente pensionnaire de F Souloy, OLGA DU BIWTEZ. Présentée uniquement à bon escient dans cette spécialité, elle n’a pas manqué la cible pour laquelle elle avait été préparée avec le plus grand soin en faisant sienne l’épreuve reine du trot monté, pour ce qui fut son unique parcours dans la discipline. A l’opposé, sur la troisième marche, nous retrouvons PRISCILLA BLUE. Tout aussi polyvalente que la jument précitée, elle a par contre couru à 5 reprises sous la selle, sans parvenir à passer le poteau en tête, mais en se classant à 5 reprises sur le podium ! Un meeting tout en constance pour elle s’il en est. Intercalé entre ces éléments d’expérience, le 4 ans TEXAS CHARM aura quant à lui marqué de son empreinte les plus belles épreuves pour sa promotion sous la selle. Lauréat du prix de Vincennes, second du prix des Centaures, il a conclu à l’une des deux premières places lors de ses six parcours de l’hiver !

Nom * Gains Pris * Courses Courues * Victoires * Places
Olga du Biwetz * 350 000 * 1 * 1 * 0
Texas Charm * 285 000 * 5 * 2 * 3
Priscilla Blue * 282 400 * 5 * 0 * 5
Pinson * 226 500 * 7 * 3 * 2
Scipion du Goutier * 217 600 * 3 * 1 * 1
Quemeu d'Ecublei * 209 100 * 5 * 3 * 1
Quactus Leman * 189 150 * 6 * 2 * 4
Negotians d'Ortige * 176 250 * 5 * 3 * 2
Picsou de Villabon * 173 400 * 8 * 1 * 3
Sourire de Voutre * 165 000 * 4 * 4 * 0

S ATTELE
Génération « ouverte » que celle des 5 ans durant ce meeting, aucun concurrent n’a véritablement dominé ses contemporains. C’est finalement le pensionnaire de Ch Bigeon SEVERINO que nous retrouverons en tête de ce classement. Lauréat des Critérium Continental et Ovide Moulinet, son succès dans la première épreuve citée lui avait permis de prendre par au prix d’Amérique, posant ses premiers jalons dans cette épreuve, puisqu’il en fut l’une des meilleures notes en retrait, nous donnant rendez-vous pour l’an prochain à n’en point douter. Absent des pistes entre le meeting précédent et celui ci, le hongre SOGO n’est finalement pas passé loin de la première place de cette catégorie. Après deux parcours de remise en jambe, il a aligné quatre succès, tous aussi plaisant les uns que les autres, avant de finir son exercice par une seconde place, seconde place non sans excuses. Celui ci prend place parmi les plus impressionnants hongres évoluant sur le Plateau de Gravelle. Troisième et première jument, SANTA ROSA France, entraînée par JL Bigeon, est passée des « gros » prix de série à une catégorie la situant désormais tout prêt de ce qui se fait de mieux au sein de promotion. Plus fiable que par le passé, nous avons pu avoir confirmation des moyens qu’elle avait laissé entrevoir lors de l’hiver précédent.

Nom * Gains Pris * Courses Courues * Victoires * Places
Severino * 197 200 * 7 * 2 * 0
Sogo * 173 950 * 7 * 4 * 2
Santa Rosa France * 135 350 * 6 * 3 * 1
Sindy de la Noe * 122 550 * 6 * 1 * 3
Save The Quick * 117 400 * 7 * 0 * 3

S MONTE
Deux élèves de F Leblanc aux deux premières places dans cette catégorie des 5 ans sous la selle. Sans grande surprises, à la première place, retrouvons SCIPION DU GOUTIER. Victime de soucis de santé durant l’année 2010, il est parvenu à retrouver son excellent niveau, nous ayant même montré une autre facette de son talent attelé en y laissant de grandes promesses pour la suite de sa carrière. Sous la selle, il n’aura finalement passé le poteau en tête qu’une seule fois en trois parcours, s’imposant dans un chrono record dans le prix des Centaures. Egalement troisième du Cornulier, il fait incontestablement parti de ce qui se fait le mieux en France, son avenir étant encore devant lui. Second, dans les mêmes gains que le troisième, nous l’avons placé devant son rival du fait qu’il ai couru une fois de moins que celui ci sous la selle cet hiver. Il s’agit de SOURIRE DE VOUTRE, hongre, il s’est tout simplement imposé lors de ses quatre parcours dans la spécialité, mettant à profit les quelques belles épreuves qui étaient à son programme. Impressionnant à chaque fois, il n’est pas loin de valoir l’élite dans la spécialité et par la même son compagnon de box. Si les plus belles épreuves lui seront fermées de par sa qualité de hongre, ce ne sera pas le cas pour le pensionnaire de L Baudron, SINGALO, que nous retrouverons sur la troisième marche du podium. S’il n’est encore jamais à l’abri d’une bêtise, il a également montré qu’il était mieux qu’un faire valoir derrière SCIPION DU GOUTIER dans cette génération, une génération où nous regretterons les soucis de santé dont fut victime SURABAYA JIEL, grande absente du classement.

Nom * Gains Pris * Courses Courues * Victoires * Places
Scipion du Goutier * 217 600 * 3 * 1 * 1
Sourire de Voutre * 165 000 * 4 * 4 * 0
Singalo * 165 000 * 5 * 3 * 0
Saphir d'Haufor * 123 200 * 5 * 1 * 2
Scala Bourbon * 93 500 * 6 * 1 * 2

T ATTELE
Troisième du classement général attelé, c’est sans surprises que nous retrouvons à la place du leader de cette promotion des 4 ans le pensionnaire de Richard Westerink, TIMOKO. Littéralement impressionnant depuis plusieurs mois, il a encore franchi un palier cet hiver, affichant même à quelques reprises des réductions kilométriques dignes des meilleurs chevaux d’âge. Seulement dominé dans le prix Jacques de Vaulogé, il aura fait sien, avec la manière, les quatre autres épreuves qu’il aura disputé, dont les deux groupes I, Critérium des 3 ans et prix de Sélection. Nouveau flambeau du trot français, ses aînés ont d’ores et déjà de quoi se faire du soucis quant à leur suprématie. A distance, THE LOVELY GWEN et TORINO D’AUVILLIER complètent se podium. Actuellement meilleure femelle de manière assez indiscutable, la première nommée a bel et bien répondu présente, prenant notamment la seconde place du Critérium des 3 ans et remportant auparavant le Critérium des Pouliches, prix Queila Gede. TORINO D’AUVILLIER, qui possédait le leadership de cette génération avant l’avènement de TIMOKO a, pour le moment, « trouvé son maître », obtenant néanmoins de nombreuses places dans les belles courses de sa génération, tout en ayant remporté le Prix Jacques de Vauloge en début de meeting.

Nom * Gains Pris * Courses Courues * Victoires * Places
Timoko * 377 500 * 5 * 4 * 1
The Lovely Gwen * 202 500 * 5 * 2 * 2
Torino d'Auvillier * 194 800 * 7 * 1 * 4
Trotting Race * 184 750 * 9 * 4 * 3
Treskool du Caux * 122 950 * 5 * 2 * 2

T MONTE
Situé à la seconde place de notre classement général du trot monté, c’est également sans surprise que nous retrouverons TEXAS CHARM à la première place de cette génération sous la selle. Comme nous avons pu le dire quelques paragraphes auparavant, le pensionnaire de Ph Moulin a conclu à l’une des deux premières places lors de ses cinq parcours de l’hiver sous la selle, y gravissant avec allégresse les échelons, s’imposant avec la manière dans le prix de Vincennes et prenant la seconde place du prix des Centaures derrière un certain SCIPION DU GOUTIER. A distance, tant au niveau des gains qu’au niveau des impressions, nous retrouvons TALINA MADRIK, ayant obtenu la seconde place du prix de Vincennes et ayant mis à profit le prix de Pardieu où elle ne rencontrait que les seules femelles. THORENS VEDAQUAIS pointe quant à lui à la troisième place de ce classement. Premier leader de cette catégorie il y a de cela un an, il n’a pas démérité, mais n’est pas parvenu à passer le peloton en tête. Petit modèle, ses tâches apparaissent désormais comme étant plus complexes, mais il n’a pas démérité.

Nom * Gains Pris * Courses Courues * Victoires * Places
Texas Charm * 285 000 * 5 * 2 * 3
Talina Madrik * 136 000 * 5 * 1 * 1
Thorens Vedaquais * 110 500 * 6 * 0 * 3
Tina du Rib * 92 900 * 6 * 1 * 2
Twist des Caillons * 75 520 * 3 * 1 * 2

U ATTELE
A quelques semaines du Critérium des Jeunes, disputé en fin de meeting, UNO LA CHESNAIE semblait en passe d’asseoir sa domination dans la jeune génération attelée. Après trois faciles succès consécutifs, premier faux pas, se montrant fautif en sortant du dernier tournant dans le prix Paul Viel alors qu’il passait à l’attaque. Mené en grande confiance par E Raffin ensuite dans le Critérium des Jeunes, il du s’y contenter de la quatrième place, étant « déposé » par le futur vainqueur, UAUKIR… Une suprématie mise à mal en fin de meeting donc, il sera très intéressant de suivre les futurs confrontations entre ces jeunes champions, même si UAUKIR fut réellement impressionnant lors de ses deux derniers succès. UAUKIR, justement, ne « ponte » qu’à la troisième place de ce classement, en dépit de son succès dans l’épreuve le plus prestigieuse de l’hiver pour cette catégorie. Placé en cours d’hiver sous la responsabilité de Th Duvaldestin, la réussite ne s’est donc pas faite attendre, faisant désormais figure de leader, tant dans le résultat brut du Critérium que dans l’impression laissée en piste. Devant lui, à la seconde place, c’est la régularité qui aura été récompensée avec UNIVERS TURGOT, celui ci s’étant imposé, de manière heureuse dans le prix Paul Viel, ayant quasiment toujours répondu présent dans les groupes réservés aux mâles de sa promotion. Troisième du Critérium des Jeunes, le pensionnaire de F Souloy confirmait sa constance.

Nom * Gains Pris * Courses Courues * Victoires * Places
Uno la Chesnaie * 154 600 * 5 * 3 * 0
Univers Turgot * 137 500 * 6 * 1 * 4
Uaukir * 111 700 * 6 * 2 * 0
Une Lady en Or * 90 920 * 5 * 3 * 0
Upper Class * 86 050 * 6 * 2 * 1

U MONTE
Catégorie encore « toute neuve », les 3 ans montés ne se sont encore jamais affrontés au niveau Groupe I, et pour cela il faudra attendre le printemps prochain et le Saint Léger des Trotteurs à Caen. Uniquement en piste de manière séparée entre mâles et femelles, nous retrouvons deux ex æquo aux deux premières places, un pour chaque sexe : UNCARING et UNION D’URZY. Tous deux lauréats de leurs deux uniques parcours sous la selle, le mâle entraîné par S Guarato a laissé de très belles impressions en ces deux occasions, confirmant amplement les moyens qu’il avait montré attelé auparavant, discipline dans laquelle il aurait d'ailleurs pu être également redoutable dans le Critérium des Jeunes. Si les impressions furent « moindre » pour la pouliche, le bilan est le même : deux succès pour autant de sorties sous la selle. Espérons les voir « croiser le fer » à Caen le 18/5 ! A la troisième place UP MARKET avait lui remporté son prix de série avant de se classer par deux fois second de UNCARING. Tous ces éléments sont bien sûr susceptibles d’afficher des progrès dans les semaines et mois à venir et cette hiérarchie est extrêmement fragile, de nouveaux venus aux dents longues devant rapidement faire leur apparition dans les belles épreuves réservées à ces éléments.

Nom * Gains Pris * Courses Courues * Victoires * Places
Uncaring * 110 000 * 2 * 2 * 0
Union d'Urzy * 110 000 * 2 * 2 * 0
Up Market * 76 000 * 3 * 1 * 2
Utopie d'Any * 66 800 * 5 * 1 * 3
Un Nuage d'Osmoz * 34 460 * 4 * 1 * 2

GRAND CRITERIUM DE VITESSE DE LA COTE D’AZUR (Cagnes sur Mer, le 13/3/11)

photo

A peine seront nous sortis d’un meeting hivernal haut en couleurs que certains des meilleurs trotteurs prendront la direction de la Côte d’Azur ce dimanche pour y disputer un nouveau groupe I. Particularité de l’épreuve, celle ci se dispute sur une distance très peu usitée en France, le mile (1609 mètres). Le plein de partants sera obtenu puisqu’ils seront 14 à se présenter derrière les ailes de la voiture, 8 en première ligne, 6 sur la seconde.

Si les deux grands héros de l’hiver, READY CASH et MAHARAJAH, profiteront d’un repos bien mérité, ce ne sera pas le cas de certains autres grands acteurs de l’hiver, à l’image de l’italienne LANA DEL RIO, troisième du dernier prix de France et allant se plaire sur ce tracé, ou encore à celle de QUAKER JET. Attraction également, avec la présence de l’américain WISHING STONE, le jeune pensionnaire de F SOULOY ayant tracé un premier parcours en France remarqué en retrait dans le prix du même nom. Notons également sur le liste des partants QWERTY et la très véloce QUEEN’S GLORY, jument également capable de faire « très mal ». Si la piste est en bon état, on annonce de la pluie dans la région dans les jours à venir, les aiguilles du chronomètres pourraient bien s’affoler.

LES PARTANTS & PLACES AUTOSTART

1 QUAKER JET * J.ET. DUBOIS * d4
2 BRIONI * J. LOVGREN * d4
3 UNFORGETTABLE * N. ENSCH *
4 LANA DEL RIO * S. MOLLO * d4
5 PRISCILLA BLUE * L. BAUDRON * d4
6 WISHING STONE * O. KIHLSTROM *
7 QWERTY * P. LEVESQUE * d4
8 NOUBA DU SAPTEL * Y. DREUX * d4
9 RENOMMEE D'OBRET * D. LOCQUENEUX * d4
10 MONDIALE OK * G.P. MINNUCCI *
11 ORLY MONTAVAL * F. LECARPENTIER * d4
12 QUEEN'S GLORY * J. DUBOIS * dP
13 QUADRO DE LA FERME * L. GARCIA * dP
14 SWEPT TO VICTORY * J. JUEL * d4

PALMARES DEPUIS LA CREATION DE L’EPREUVE

2010 Meaulnes du Corta * Brioni * Priscillia Blue * 1'11"
2009 Meaulnes du Corta * Igor Font * Offshore Dream * 1'11"2
2008 Opal Viking * Nijinski Blue * Opus Viervil * 1'11'1
2007 Kesaco Phedo * Smashing Victory * Frisky Bieffe * 1'10"7
2006 Kazire de Guez * Kool du Caux * Lets Go * 1'11"3
2005 Vasterbo Daylight * Ilster d'Espiens * Likable River * 1'10"5
2004 Kesaco Phedo * Alesi OM * Revenue * 1'09"9
2003 Gigant Neo * Flambeau des Pins * Ilster d'Espiens * 1'13"2
2002 Varenne * Fan Idole * Flambeau des Pins * 1'09"6
2001 Gobernador * Gébrazac * Not a Spacecase * 1'11"
2000 Moni Maker * Remington Crown * The Bad Boy * 1'10"5
1999 Remington Crown * Mr Quickstep * Érestan des Rondes * 1'12"2
1998 Écho * General November * Moni Maker * 1'11"1
1997 Gum Ball * Triple T. Storm * Activity * 1'11"5
1996 Crowning Classic * Houston Laukko * Toss Out * 1'12"7
1995 Houston Laukko * Coktail Jet * Ina Scot * 1'11"5
1994 Giant Force * Queen L * Volcan des Rotours * 1'13"3
1993 Sea Cove * To the Gate * Lucky Tilly * 1'12"8
1992 Peace Corps * Ziggy Hanover * Vittorio * 1'13"8
1991 Mr. Lucken * Peace Corps * Sorrento * 1'12"4
1990 Express Ride * Friendly Face * Sabre d'Avril * 1'12"5
1989 Ourasi * Quinio des Bordes * Friendly Face * 1'14"5
1988 Ourasi * Potin d'Amour * Grades Singing * 1'12"7
1987 Ourasi * Grades Singing * Mon Tourbillon * 1'14"
1986 Ourasi * Mon Tourbillon * Micron Hanover * 1'15"1
1985 Mon Tourbillon * Lutin d'Isigny * Minou du Donjon * 1'15"
1984 Lurabo * Lutin d'Isigny * Mon Tourbillon * 1'14"5
1983 Spice Island * Ianthin * Lutin d'Isigny * 1'14"5
1982 Hymour * Super Male * Idéal du Gazeau * 1'15"9
1981 Idéal du Gazeau * Iris de Vandel * Ianthin * 1'14"6
1980 Hadol du Vivier * Idéal du Gazeau * Gadamès * 1'14"1
1979 High Echelon * Éléazar * Hadol du Vivier * 1'15"9
1978 Éléazar * The Last Hurrah * Hurgo * 1'15"4
1977 Éléazar * Delfo * Dauga * 1'15"
1976 Bellino II * Dimitria * Clissa * 1'15"3
1975 Bellino II * Dimitria * Axius * 1'15"4
1974 Amyot * Buffet II * Casdar * 1'16"7
1973 Une de Mai * Buffet II * Dart Hanover * 1'15"8
1972 Une de Mai * Dart Hanover * Keystone Spartan * 1'15"8
1971 Une de Mai * Vanina B * Verdict * 1'17"3
1970 Une de Mai * Tony M * Tivaty Pélo * 1'16"4
1969 Une de Mai * Eilen Aden * Tidalium Pelo * 1'16"8
1968 Roquépine * Eilen Aden * Seigneur * 1'15"3

HALL OF FAME

Record de victoires UNE DE MAI (1969-1970-1971-1972-1973) – 5 victoires

Record de la course : VARENNE – 1’09’’6 en 2002

Record de victoire driver : J-R GOUGEON – 12 victoires (1968-1969-1970-1971-1972-1973-1975-1976-1980-1986-1987-1988-1989)

Record de victoire entraîneur : J-R GOUGEON – 9 victoires (1969-1970-1971-1972-1973-1986-1987-1988-1989)

Prix de Sélection : Présentation - Partants

photo

Samedi se disputera le prix de Sélection, dernier des Groupe I de l’hiver. Pendant du prix des Centaures, les 4 ans bénéficieront de 50 mètres d’avance sur les 5 et 6 ans, une tâche de plus en plus complexe, malgré l’allongement de distance effectué depuis l’an passé. Avec la présence parmi ces engagés de TIMOKO ou TROTTING RACE, on comprend le faible nombre de prétendants parmi les aînés… Cette dernière tentera de lui donner une belle réplique, même si une revanche semble, sur le papier, difficile à envisager. THE BEST MADRIK, Critérium des Jeunes, tâchera quant à lui de se réhabiliter dans cette compétition après un hiver pouvant et devant être qualifié de moyen pour un élément de cette qualité. Notons également les présences de TUCSON, de retour attelé, TORINO D’AUVILLIER, incontestablement l’un des tous meilleurs de cette promotion, ou encore TABBY POINT au top pour cette fin d’hiver, mais barré dans un tel lot. Aux cinquante mètres, seul ROI DU COQ figure parmi les partants, sa mission allant très certainement s’avérer impossible au vu des chronos affichés par ses cadets et les siens… (photo TORINO D'AUVILLIER)

TIMOKO, nouvel ogre de Vincennes ?

Lauréat du Critérium des 3 ans en véritable rouleau compresseur le 12/12 dernier, le pensionnaire de R Westerink fait désormais figure de leader incontesté au sein de sa génération. Si son palmarès ne comporte « que » 7 succès et 4 podiums en 15 sorties, il n’a pas conclu plus loin que second lors de ses 6 derniers parcours.
Très plaisant dès ses premiers parcours, il lui aura en fait fallu quelques parcours pour donner sa pleine mesure, demandant à prendre de la force pour faire parler son talent. Parfois tendu lors de ses premières courses, il va toujours de l’avant, mais est bien plus maniable qu’il ne l’était dans sa prime jeunesse. C’est lors du prix Albert Viel qui nous pouvons situer le tournant de sa première partie de carrière, s’imposant l’été dernier dans cette compétition dans un style qui en disait long sur ses capacités, dominant alors à la lutte TORINO D’AUVILLIER à la cote de 72/1. Fidèle au poste depuis cette victoire, il n’a jamais déçu à Vincennes par la suite, franchissant même un nouveau cap lors de ses deux derniers parcours. En effet, sa victoire dans le Critérium des 3 ans fut littéralement impressionnant, le faisant dans un temps digne des meilleurs trotteurs de Vincennes sur les 2700 mètres de la grande piste, 1’12’’6, le tout en ayant perdu du temps au moment du départ. La dernière fois, dans le Prix Ephrem Houel, il a affiché 1’11’’4, le tout sans forcer son talent et en mettant à distance une TROTTING RACE qui s’était pourtant montrée excellente ce jour là. Adepte de la course en avant, il se retrouve désormais au sein de cette génération dans une situation où ses rivaux hésiteront avant de tenter de lui mettre réellement l’impression. Craint, il l’est désormais et il devrait poursuivre sa série, une série devant le hisser au summum du trot français s’il ne lui arrive rien.

LES PARTANTS
(Numéro * Nom * Distance * Gains * Driver * Def.)

1 * TABRIZ DE VANDEL * 2700 * 64 720 * TH. DUVALDESTIN * d4
2 * TITI QUICK * 2700 * 81 130 * F. NIVARD * dP
3 * TABBY POINT * 2700 * 110 300 * E. RAFFIN * d4
4 * TROTTING RACE * 2700 * 218 150 * M. ABRIVARD * d4
5 * THE BEST MADRIK * 2700 * 377 460 * J.ET. DUBOIS * dP
6 * TORINO D'AUVILLIER * 2700 * 410 300 * W. BIGEON * d4
7 * TUCSON * 2700 * 425 700 * J. VERBEECK * d4
8 * TIMOKO * 2700 * 557 730 * R. WESTERINK * d4
9 * ROI DU COQ * 2750 * 289 000 * D. THOMAIN

PALMARES DEPUIS 2004

2010 * SAXO DE VANDEL * SANYMEDE TIVOLI * 1’13’’8

2009 * ROLLING D'HERIPRE * READY CASH * ROCKLYN * 1’11’’2

2008 * QUALITA BOURBON * QUEL AMOUR DUDEL * QUALMIO DE VANDEL * 1’12’’3

2007 * PEARL QUEEN * PIROGUE JENILOU * POPINEE DE TIMBIA * 1’12’’5

2006 * MILORD DRILL * ORLANDO VICI * NEUTRON DU CEBE * 1’11’’6

2005 * NICE LOVE * MARA BOURBON * NI HO PED D'OMBREE * 1’12’’9

2004 * MEAULNES DU CORTA * MAHANA * MELODIE DU REAUME * 1’12’’6